Ow

A peine je regarde une vidéo sur les narvals (’cause they are so awesome), et bam, le mot NARVAL apparaît dans mes mots croisés. Un hasard ? Je ne pense pas. Mais là n’est pas la question, puisqu’après une vingtaine de jour sans rien poster, il me fallait un sujet béton, un thème d’actualité, qui nous concerne tous, un truc qui balance du lourd. Malheureusement, j’ai relégué à plus tard mon sujet “les OGM, c’est bien” (vu les tags, on s’en serait pas douté, hein ?) et j’ai craqué face à ma quasi-obsession du moment : la mignonneté (enlevez tout de suite votre souris du coin supérieur droite de votre écran, je vous prie).

Il y a quelque chose de pénible à être sensible à la mignonneté. Non, sérieusement. Je ne peux pas voir un bébé chat/loutre/porc-épic sans être prise d’une crise de boulimie pour ce genre d’image. Déjà, quand on sait que les chats rulz l’internet lol, on comprend les problèmes que ça peut poser. Mais imaginez un peu, je ne peux même pas mettre les pieds sur senorgif sans remettre en cause ma santé mentale. Tout ce qui a des yeux ronds et humides – comprenez l’intégralité des bébés animaux, plus quelques autres comme Jet Li les pandas roux qui ont la chance d’être choupinet même adulte (et on sait que ce n’est pas donné à tout le monde) – détruit ma faculté de parler sensément, paralyse mon sens des priorités, bref, me liquéfie le cerveau.

Mais bon. Je ne pense pas être la seule à avoir des “owwwww” jaillir du fond de son p’tit cœur blasé à la vue de ça : O W W W W

Non ?

Advertisements

One thought on “Ow

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s