“Les vieux insistent pour qu’on reste des vermiceaux,…”

“C’est pas facile, la vie.”

Ces derniers temps, les adultes aiment bien me sortir cette phrase aussi inutile que pleine de bons sentiments.
Je pense que c’est le genre de chose dont on s’aperçoit tous assez rapidement. A quel âge eux-mêmes ont-ils découvert cette évidence pour qu’ils pensent offrir en disant ça une sagesse inconnue de mes vingt ans ?

Pense à ton diplôme, à ton futur Bac+5, à tes premiers postes que tu accepteras par manque de choix. Pense à après tout ça, quand tu auras un métier qui te plaira.

Le bonheur pas avant dix ans, et encore.

“T’as qu’à aller courir, ça te videra complètement, tu penseras plus à tout ça.” Suis-je bête. Arrêter de penser, la voila la solution.

On me conseille d’attendre, de faire autre chose à côté pour ne même plus avoir le temps d’y penser (mais rien qui ne soit en rapport avec le Japon, faut pas déconner non plus). Garder le moral, on me glisse au passage que mes petits malheurs sont bien égoïstes, changer d’orientation, on s’applique à me rappeler que je suis quand même en troisième année, que si je quitte cette école je repars ensuite pour cinq ans, et qu’il serait dommage que je regrette d’être partie.

Mon frère, celui dont j’étais le plus proche, est passé de l'”autre côté”. Ses études ne lui ont pas plu, c’est normal que les miennes ne me plaisent pas. Son métier n’est pas ce qu’il avait imaginé plus jeune, mais il est quand même content d’avoir un salaire convenable. Je le serais aussi, plus tard.

Ils veulent ce qu’il y a de mieux pour moi, mais ce qu’il y a de mieux se résume à avoir un boulot, de préférence qui rapporte. Combiner ça à quelque chose qui ne soit pas trop désagréable, à quoi bon essayer ? C’est prendre des risques pour pas grand chose.

MUCC

Si tu es souillé
N’hésite pas à fondre en larmes
Sache pourquoi tu es là, immobile en pleine rue
Et marque ta chair pour te sentir en vie

-Gentou Sanka

J’ai soudain réalisé que j’étais apprivoisé
On m’avait attaché, brisé les crocs et on m’entretenait
Tu crois que c’est ça, que je veux ?
Qui es-tu pour m’enchainer ainsi ?

-Garo

Cette nuit, je ne peux pas respirer ou dormir, je veux dormir, laisse-moi dormir s’il te plaît.
Tout va bien, tu ne doit pas voir cette réalité, les faiblesses ne sont pas des mauvaises choses, tu sais.
“Alors cours, cours vers moi”
Cours vers ce monde étincelant.
Débarrasses-toi de tes faiblesses.
Quand tu es épuisé par les larmes,
Je resterai près de toi jusqu’à ce que tu t’endormes.

-Fukurou no Yurikago

Je suis las d’entendre dire que les “rêves” se réalisent un jour
Hypocrites qui prononcez le mot “espoir” avec légèreté, mourez donc

-Zetsubou

Voulant mourir, j’ai fermé les yeux
Et rendu tout mon être au néant
Incapable de dormir, je voulais disparaître de toutes les mémoires

Un ciel nuageux, puis une pluie éparse
Le beau temps d’hier me semble à présent tel un mensonge
Me disant: “On dirait la douleur de vivre”, je me suis mis sous la pluie

Si le vent se met à souffler
Comment ce paysage instable sera-t-il défiguré ?

Si je sombre dans les abysses des mers profondes et me cloitre dans ma coquille
Ce sourire, qui me convainc que la tristesse est vaine, me sauve

Si je m’enfonce au plus profond d’une forêt trouble et enferme mon coeur dans un cocon
Je finis par couper les fils de ma douleur

Immobile dans les ténèbres de l’aube, j’interroge la chaleur restée au creux de ma main
Pourrai-je remonter le ruisseau en barque
Et retourner là-bas un jour ?

J’ai murmuré à la pluie
“Fais qu’il fasse beau demain”

-Akatsuki Yami

Article constructif et intéressant – la réciproque

J’aimerais bien poster quelque chose d’intéressant, mais depuis deux semaines, tout mon temps libre est centré autour de mes révisions.
Contrôles du second semestre superposés aux rattrapages du premier, j’essaye de retenir des formules et des méthodes que j’oublierais dés la fin de l’examen pour apprendre celles du suivant.

Du coup, je n’ai même plus le temps de réfléchir à mes articles. Le résultat, c’est un post comme celui-ci où je mets tout en vrac :

– C’est maintenant quasiment certain, je laisse tomber over-blog. Pas envie d’avoir un blog ressemblant à une fenêtre publicitaire.

– Grâce à la vidéo de l’article précédent, j’ai découvert Slagsmålsklubben, merveilleux groupe d’electro-pop suédois. Ce qui est triste, c’est que le nom est tellement (suédois) imprononçable que je ne pourrais jamais en parler à qui que ce soit IRL.

– Terrible chose qu’est la pression sociale… je suis maintenant sur Facebook. Je me sens souillée.

– Mon sale négro de lapin avait déjà bien entamé mon pull MUCC et mon Homura Uta (la belle édition française, à pochette cartonnée et DVD bonus avec Yukke le bassiste qui joue de la basse). Passe encore, on est MUCCivore ou on ne l’est pas après tout. Mais voila qu’il s’attaque maintenant à mes posters, les trois dernières victimes étant L’Arc~en~Ciel, Miyavi (en parlant de lui, je n’arrive pas à savoir si j’aime sa nouvelle chanson, c’est assez troublant) et Maximum the Hormone. INFIDELE !

– Je regrette que Kansuke soit nain, borgne et boiteux. Ca m’empêche de rêver à un KansukexHarunobu.

– C’est joli la Thailande.

– Un élan a mordu ma sœur, une fois… Non, vraiment ! Elle était en train de graver ses initiales sur l’élan avec une brosse à dent dont le bout avait été aiguisé que lui avait donné Svenge – son beau frère – un dentiste d’Oslo qui a joué dans de nombreux films norvégiens : “The Hot Hands of an Oslo Dentist”, “Fillings of Passion”, “The Huge Molar of Horst Nordfink”…

Satsuki – MOON SPIRAL

Il y a eu de gros progrès au niveau des “vraies” chansons. Pas de rock un peu trop kitsch comme avec AWAKE, ni de refrain qui ne colle pas avec son couplet comme avec La Lune ou CRYSTAL, Satsuki nous offre trois pistes rock assez plaisantes, malgré la répétitivité de PRAY OF THE SUN. Si on retrouve quelques éléments des singles précédents – certains effets de voix, l’éternelle présence du violon – MOON SPIRAL reste beaucoup plus violent : hormis YOU, jolie ballade bien au-dessus de Heart (du single AWAKE), on peut regretter qu’il n’y ait aucune piste “à ambiance” type Veil of Maria ou DAZZLE. Sur la chanson-titre, les guitares se font lourdes lors des couplets et la batterie est bien présente ; on retrouve ce dernier point sur CLOSS OF YELLOW, la basse en plus, ce qui n’est pas déplaisant.

Je conclurais en disant que ce single n’est pas mauvais du tout, mais même si certaines de ses chansons me plaisent vraiment,  je persiste à penser que c’est vraiment casse-gueule de la part de Satsuki de vouloir faire une carrière solo.

Un semestre en 20 gifs

New school semester

At the first week

At the second week

Before the mid-term test

During the mid-term test

After the mid-term test

Before the final exam

Once know the final exam schedule

Seven days before final exam

Six days before final exam

Five days before final exam

Four days before final exam

Three days before final exam

Two days before final exam

One day before final exam

A night before final exam

One hour before final exam

During the final exam

Once walk out from the exam hall

After the final exam during the holiday